Les Landes de Faeruln II

Forum sur le serveur Nwn
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 BESTIAIRE : Les vegepygmys des forêts de Faeruln

Aller en bas 
AuteurMessage
Vivianne
Naga susceptible


Messages : 232
Date d'inscription : 04/11/2007
Age : 34

MessageSujet: BESTIAIRE : Les vegepygmys des forêts de Faeruln   Ven 16 Nov - 4:03

Tiré des archives de Peroth

L'aspect de la forêt de Faeruln varie beaucoup. Les bois s'étendent des plaines de la Désolation jusqu'aux contreforts des Montagnes aux géants. Ils s'étendent sur les berges de deux des plus importants fleuves du Monde connu. Sur cette étendue colossale, la nature de la végétation varie d'un bout à l'autre. A certains endroits, le sol est pierreux avec des monticules rocheux et des blocs qui s'élèvent entre les arbres. A d'autres endroits, le sol est très meuble, avec des lacs au cœur même de la forêt. Il existe même des étendues dégagées où les hautes herbes remplacent les arbres. Certaine régions sont caractérisés par l'abondance de certaines essences d'arbres.

Si la plus grande partie de la forêt baigne dans une pénombre surnaturelle seulement traversée occasionnellement par les rares rayons du soleil ou de la lune qui parviennent à y pénétrer, il y existe aussi des régions dégagées où il est possible de regarder le ciel bleu le jour ou les étoiles la nuit. Les vegepygmys appellent ces zones "clairières". Ce sont non seulement des endroits ouverts au soleil, mais souvent aussi des points où les courants magiques affleurent à la surface même du sol.

Chaque clan vegepygmy venu s'installer dans la forêt le fit dans une clairière particulière. Certains clans se sentirent attirés par un endroit bien défini plutôt que par un autre. Une fois qu'un clan avait choisi une clairière comme point de départ de sa colonie, les vegepygmys qui y appartenaient commençaient à adapter leur mode de vie à l'environnement immédiat. Chaque clairière eut une influence subtile sur le clan qui s'y trouvait. Certains clans ne restèrent pas longtemps au même endroit et adoptèrent un mode de vie nomade qui les mena d'un bout à l'autre de la forêt. Lorsqu'ils s'installent pour une petite période, ils choisissent toujours le même type de clairière au milieu du même type d'arbres.

Les légendes vegepygmys parlent de certaines clairières marquantes de la forêt de Faeruln, chacune possédant ses caractéristiques et étant occupée par un clan particulier. Certaines de ces clairières sont partagées par plusieurs clans, d'autres sont évitées par tous. Les clairières sont parfois assez vastes, et certaines sont en fait plutôt un réseau de clairières reliées entre elles qu'une véritable clairière. Avec le temps, la clairière principale d'un clan peut changer, mais elle se situe généralement dans la même région de la forêt, sauf dans le cas des clans nomades. Mais ceux-ci recherchent toujours le même type de clairières partout où ils vont.


LA CLAIRIERE ROYALE
Cette immense clairière est entourée par de grands chênes d'un âge remontant à l'antiquité. Lors des premières incursions des vegepygmys dans la forêt, ils tombèrent par hasard sur cette clairière et décidèrent d'y tenir conseil et d'y accomplir leurs rites. C'était sans aucun doute un endroit sacré et magique. Pas très loin de la clairière elle-même se trouve le Chêne des Ages où furent retrouvés Chakyl et Kadox devenus Roi et Reine de la Forêt. Cet endroit devint donc la Clairière Royale.

Là, les semi-divinités que sont la reine le roi règnent sur le royaume forestier de Faeruln et tiennent leur cour. Ils sont vénérés comme les réincarnations des dieux Kurnous et Isha. Le Roi et la Reine des Bois sont immortels, mais chaque année, au plus froid de l'hiver, ils semblent mourir comme le fait la végétation. Ils sont alors transportés à l'intérieur du Chêne des Ages et en ressortent régénérés aux premiers signes du printemps. Ainsi continuent-ils à vivre d'année en année, entourés de sagesse et de pouvoir magique.

Au cours des siècles, les vegepygmys portés sur l'art des "chants vegepygmys" ont créé une cité dans les arbres de la Clairière Royale. Les chants vegepygmys sont un art qui accélère la croissance des arbres et les fait pousser d'une manière particulière. Les branches des grands chênes constituent des passerelles, des auvents, des galeries et des salles. Ces constructions sont entièrement faites d'arbres vivants, de branches et de feuillage. Sous la surface du sol, les mêmes méthodes ont été utilisées pour constituer des chambres dont les murs sont les racines des arbres. On accède à ces pièces par des passages à l'intérieur des troncs vivants.

Bien que très étendue, cette cité est presque invisible à un regard non averti. Elle se fond dans la forêt et le voyageur ou l'ennemi peut très bien passer juste à côté sans la voir, l'essentiel de la cité se trouvant au dessus de sa tête ou sous ses pieds. Elle est de plus camouflée par la magie. Un étranger parcourant la forêt pourrait donc traverser sans le savoir la Clairière Royale, inconscient de ce qui l'entoure ou de l'endroit où il se trouve, surveillé par des yeux vegepygmys, mais encore lui faudrait-il parvenir jusqu'à cet endroit. La plupart des étrangers en sont détournés par magie du camouflage, errant pendant des lieues et des lieues avant d'émerger subitement hors de la forêt.

LES BOSQUETS DE FRÊNES
Les bosquets de frênes peuvent être trouvés le long des berges des fleuves de la partie orientale de Faeruln. Là, les frênes poussent très serrés et sont presque impénétrables. Les denses bosquets ont été "chantés", par les vegepygmys qui y habitent pour constituer de véritables labyrinthes.
Les clans installés ici ont appris à couper les longues et droites branches des frênes pour faire des lances de chasse et de combat.

LES PRAIRIES
Ces grandes clairières sont situées dans la partie sud de Faeruln, entre fleuve et montagnes. Là, les arbres sont plus clairsemés, laissant de larges étendues d'herbe grasse. C'est là que vivent les thorny sauvages que l'on puisse encore voir. Les thorny sont, effectivement, de gros loups des bois profonds que l'on rencontre surtout au coeur des forêts dites noires.

Le clan Equos qui compte des dresseurs émérites, s'est installé à cet endroit après avoir quitté les colonies côtières. Ils apportèrent avec eux leurs thornys ainsi que leurs femelles et les laissèrent en liberté dans les prairies. Ils ne pouvaient pas se résoudre à s'embarquer pour partir vers les îles avec le reste des guerriers car cela les aurait obligés à laisser derrière eux leurs nobles montures. Ils partirent plutôt en direction de l'est, vers les étendues sauvages. Ces montures étaient les ancêtres des thornys que chevauchent aujourd'hui les vegepygmys.

LA CLAIRIERE DU MALHEUR
La clairière du Malheur est dominée par le tronc mort d'un énorme chêne solitaire. Les restes de l'arbre sont tordus et torturés. Ses branches nues griffent le ciel comme des mains levées par la souffrance. Le tronc est creux et la cavité s'enfonce profondément dans la terre. Pour les vegepygmys, ces lieux sont ceux d'un sombre rituel.

Les vegepygmys s'y rassemblent pour leurs réunions secrètes. Les plus vils envahisseurs y sont entraînés pour y être piégés et massacrés par les vegepygmys. Leurs ossements y restent prisonniers des enchevêtrements de buissons épineux et plus particulièrement de racines noires. Malgré tout ceci, ce n'est pas l'endroit sinistre que l'on pourrait croire. Les arbres et les buissons y sont couverts de baies violettes et rouge sang que les vegepygmys cueillent pour en faire des breuvages et des potions, et le sol est tapissé de plantes forestières et de fleurs. C'est un endroit riche en champignons, en lichens et en mousses de toutes sortes, tous ingrédients recherchés par les vegepygmys pour leur nourriture.

LES BOIS DE PINS
Les bois de pins sont situés aux pieds des Montagnes aux géants, là où la forêt couvre les contreforts. L'air frais favorise les conifères par rapport aux autres espèces végétales. Il en existe différents types et certains spécimens sont très anciens. Leurs racines enserrent de gros blocs de rochers érodés par les intempéries. Les falaises sont creusées d'une multitude de cavernes et de crevasses qui abritent une faune très variée. Les vegepygmys ont "chanté" arbres et rochers en un fin treillage où troncs et stalagmites rocheux constituent les piliers de nombreuses salles et galeries.

Le clan qui s'est établi là a appris à utiliser la résine des pins de multiples façons, y compris pour faire du vin de sève et des potions d'écorces. La région regorge d'animaux sauvages comme des ours, des pumas et des oiseaux de proie. Les vegepygmys qui y vivent ont développé une étrange affinité envers ces animaux. Le clan des pins compte des guerriers qui ont appris à chevaucher sur le dos des grands aigles de guerre.

LES BOIS DE HETRES
Les hêtres couvrent les douces pentes des collines au loin des montagnes aux géants. Les terres s'élevant entre les deux fleuves qui traversent la forêt, on peut les apercevoir de très loin en arrivant par la lande. Ces collines sont recouvertes de hêtres d'un âge immémorial. Leurs branches ont été "chantées" par les vegepygmys en des piliers vrillés qui supportent des galeries et des salles. Les troncs des arbres constituent ainsi le support de vastes halls qu'un voyageur pourrait traverser sans même se rendre compte que le peuple des vegepygmys est tout proche. La seule chose qu'il pourrait remarquer serait le son étrange et enchanteur des chants vegepygmys et les rires s'élevant tout autour de lui, sans aucune source apparente.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
BESTIAIRE : Les vegepygmys des forêts de Faeruln
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Raid des Forêts du Val d'Oise
» [ Trail de la forêt de Russy ] Gégé45
» Quad en forêt...
» forêt ou pente
» [10km de la Forêt-Fouesnant 2007] JKA

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Landes de Faeruln II :: Bibliothèque :: Bestiaire-
Sauter vers: